j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Homélie de la messe de clôture du Pèlerinage des pères de famille « Apôtres d’un Dieu qui guérit » - 5 juillet 2020
publié le 08/07/2020

Nous annonçons un Seigneur doux et humble de cœur

Basilique Saint-Quiriace de Provins
- 5 juillet 2020 -

Première lecture : Za 9, 9-10
Psaume 144 (145) 1-2, 8-9, 10-11, 13cd-14
Deuxième lecture : Rm 8, 9.11-13
Evangile : Mt 11, 25-30

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos » (Mt 11, 28). Chers pèlerins, chers pères de famille, je vous adresse ce message d’espérance de la part du Seigneur : « Je vous procurerai le repos. »

« Venez à moi. » Vous vous êtes mis en marche jusqu’à Provins. Vous avez marché avec vigueur et ténacité, vous avez ainsi manifesté au Seigneur votre bonne volonté, votre disponibilité. Et maintenant, dans cette basilique, c’est le Seigneur lui-même qui vient à vous et il vous donne le message très fort de sa proximité, de sa compassion et de son soutien : « Je suis doux et humble de cœur ». Mes amis, recevez maintenant en conclusion de votre pèlerinage ce message : le « joug » du Seigneur est un joug facile à porter, un fardeau léger.

Je sais que votre fardeau est parfois lourd à porter : votre responsabilité de pères de famille est exigeante, votre droiture, vos combats devant les défis de notre société sont bien réels, devant ses évolutions aussi ! La crise du coronavirus, pour certains, n’est pas sans conséquences, avec ses inquiétudes et ses incertitudes. Que de motifs humains pour s’inquiéter !

« Vous tous qui peinez, je vous procurerai le repos. »

Mes amis, à l’issue de ce pèlerinage, prenez la décision, avec plus de force encore, de vous appuyer sur le Seigneur, sur sa douceur et son humilité. Demandez au Seigneur d’être habités par la même douceur qui l’habite et d’être remplis de la même humilité. Pour ses enfants, un père de famille est fort, puissant, il a réponse à tout, en tout cas pour les plus jeunes. Vous connaissez le piège qui peut être devant vous : vouloir être parfaits, avec tout le cortège de scrupules qui peut l’accompagner ! Avec humilité, reconnaissez que vous n’êtes pas parfaits, que, vous aussi, vous vous appuyez sur la miséricorde du Seigneur et sur son soutien. Cette miséricorde est le motif de notre fierté et de notre action de grâce.

« Apôtres d’un Dieu qui guérit. » Dans notre vie de croyants, nous faisons l’expérience que le Seigneur nous guérit. Lorsque nous nous présentons devant lui comme pauvres, comme pécheurs, nous faisons la douce expérience de sa proximité et de son soutien. Cette expérience fait jaillir en nous la louange, la gratitude et l’action de grâce. Mais pas seulement ! Jaillit en nous aussi le désir puissant de le faire connaître et aimer.

Le Seigneur nous a choisis comme apôtres. Il nous envoie en mission : le faire connaître comme doux et humble de cœur. Nous n’annonçons pas des concepts, nous ne sommes pas là pour promouvoir une religion, mais pour faire connaître une personne, le Christ, afin que celui-ci puisse étendre son royaume de justice et de paix. Nous annonçons un Seigneur qui guérit et nous en sommes nous-mêmes les premiers bénéficiaires.

Mes amis, demandez au Seigneur son humilité et sa douceur pour être des apôtres dignes de lui ! Cette mission, vous êtes appelés à la vivre d’abord dans votre famille. Je sais que ce n’est pas facile. Demandez à Dieu la grâce de la douceur et de l’humilité.

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Evêque de Meaux


  • Document(s)
Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@catho77.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués