j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Homélie du Dimanche du Bon Pasteur - 3 mai 2020
publié le 05/05/2020

Prions avec confiance pour les vocations sacerdotales en Seine-et-Marne

Messe du dimanche du Bon Pasteur
Journée mondiale de prière pour les vocations

- 3 mai 2020 -

1ère lecture : Ac 2, 14a.36-41
Psaume 22 (23), 1-2ab, 2c-3, 4, 5, 6
2e lecture : 1 P 2, 20b-25
Evangile : Jn 10, 1-10

Prions avec confiance pour les vocations sacerdotales en Seine-et-Marne

« Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que vous aviez crucifié. » (Ac 2, 36). Cette affirmation de l’Apôtre Pierre à Jérusalem, le jour de la Pentecôte, dit avec force le cœur de la foi des chrétiens : le Christ est le fondement de l’Eglise. Le temps pascal que nous vivons en ce moment recentre notre louange, notre adoration, sur la personne du Christ, le Crucifié, le Ressuscité.

L’Évangile d’aujourd’hui, celui du dimanche du Bon Pasteur, nous aide à comprendre l’actualité du Christ dans la vie de l’Eglise, dans notre vie personnelle : il est le bon pasteur. Jésus se présente donc comme « le pasteur, le berger des brebis ». Il ajoute qu’il est à la porte, l’unique porte de la bergerie. Il précise que « les brebis écoutent sa voix » (Jn 10, 3), « elles connaissent sa voix » (Jn 10, 4), qu’« il les appelle chacune par son nom » (Jn 10, 3). Lorsque les brebis sont sorties, il marche à leur tête et les brebis le suivent. Nous savons aussi l’attention du Christ pour la brebis perdue et qu’il part à sa recherche. Beaucoup de ceux qui nous entourent ne connaissent pas le vrai berger, son amour et sa miséricorde. Cette sollicitude du Christ pour ses brebis, ce n’est pas du passé, c’est notre présent, nous en vivons chaque jour de multiples manières : dans le lien intime du cœur à cœur de la prière, dans sa présence constante dans les sacrements et aussi dans la sollicitude pastorale des prêtres.

Le Christ, dès les premières heures de son ministère, a appelé des hommes, les apôtres, pour le suivre et annoncer l’Evangile. Pour accompagner la croissance du nombre de chrétiens, l’Eglise s’est déployée autour des évêques, des diacres et des prêtres, ce qui permet que soit toujours présente cette sollicitude du Christ prêtre, du Christ serviteur.

En ces jours de confinement, nous expérimentons de manière étonnante la sollicitude des prêtres envers leurs paroissiens ! Le Christ est l’unique prêtre et, de génération en génération, le Seigneur appelle des hommes à le suivre pour le service du peuple de Dieu. Il saisit leur cœur et les ouvre à sa charité pastorale.

En ce dimanche du Bon Pasteur, il est de tradition dans l’Eglise catholique de prier pour les vocations sacerdotales. Mes amis, je vous invite aujourd’hui - et chaque jour - à prier pour les vocations sacerdotales, c’est ma prière.

Le Christ lui-même nous a demandé de prier pour les vocations : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. » (Lc 10, 2) . Dès mon arrivée dans le diocèse de Meaux en octobre 2012, je vous ai tous invités à prier pour les vocations sacerdotales. Je sais que nous êtes nombreux à le faire, merci ! C’est une prière confiante car Dieu ne peut qu’accueillir cette demande. Aujourd’hui, notre diocèse a la joie d’avoir 10 séminaristes et 3 jeunes hommes en année de fondation spirituelle.

Mes amis, rendons grâce à Dieu pour nos séminaristes, pour leur foi vive et leur désir ardent de faire connaître le Christ. Ils ont en commun leur attachement au Christ mais ils sont différents dans leur histoire, leur origine, leur tempérament, leur formation. Pour moi, ces différences sont un bel atout pour l’évangélisation en Seine-et-Marne et un signe de la bonté de Dieu envers nous. Notre département a de multiples visages d’un endroit à l’autre et ces différences sont une grande richesse pour la mission.

Le Seigneur choisit qui Il veut. Il n’y a pas de « prêtres types », mais il y a les prêtres que Dieu nous donne, c’est-à-dire des hommes qui acceptent de répondre à l’appel du Seigneur selon le chemin proposé par l’Eglise. Cela me conduit à une attention toute particulière pour accueillir « le choix de Dieu » et prendre soin des vocations que Dieu nous donne. Pour cette raison, j’essaye de choisir des lieux de formation, séminaires, sérieux et solides, qui soient au mieux adaptés à chaque jeune. J’essaye aussi de favoriser la fraternité entre les séminaristes et la vie fraternelle des prêtres dans des maisons où ils partagent la vie commune, la prière et la pastorale.

Permettez-moi de dire maintenant quelques mots pour les jeunes qui ont entendu l’appel du Seigneur :

cher ami,
- Je prie pour toi.
- Aie confiance en l’amour et la miséricorde du Père.
- Laisse-toi saisir par le Christ.
- Donne-lui ton amitié, donne-lui ta vie, tu ne seras jamais déçu.
- Ne sois pas inquiet devant tes pauvretés.
- Demande à l’Esprit Saint de te transformer en profondeur.
- Sois prêt à entrer dans la fraternité sacerdotale du diocèse. Tu es le bienvenu ! Là, au service de la mission, nous nous soutenons et nous nous complétons les uns les autres.
- Tu sais, je rends grâce à Dieu pour le travail pastoral de nos aînés. Je ne cesse de m’émerveiller de leur fidélité.
- Ton évêque, comme tous les habitants du grand diocèse de Meaux, a besoin de toi. Aie confiance dans l’œuvre de Dieu. Rejoins-nous. Je te le redis : tu es le bienvenu !

Père, donne-nous ces prêtres dont nous avons tant besoin !

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Evêque de Meaux


Être greffé au Christ, être uni au Christ est l’état normal du chrétien. Le Christ est venu parmi les hommes pour nous unir à lui, nous unir à sa condition divine. Pleinement homme, pleinement Dieu, il veut nous donner la vie qu’il possède en plénitude pour faire de nous des fils et des filles adoptifs. C’est par le baptême que nous sommes incorporés au Christ et, librement, nous répondons à son appel : « Viens, suis-moi ». Librement, nous adhérons à lui pour lui ressembler et pour aimer comme lui. (Lettre pastorale n° 2 « Être greffés au Christ », Mgr Nahmias, novembre 2019.)


  • Document(s)
Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@catho77.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués