j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Homélie du 3ème dimanche de Pâques - 26 avril 2020
publié le 29/04/2020

Nous tous, nous sommes témoins du Christ ressuscité !

1ère lecture : Ac 2, 14.22b-33
Psaume : Ps 15 (16), 1-2a.5, 7-8, 9-10, 11
2e lecture : 1 P 1, 17-21
Evangile : Lc 24, 13-35

« Nous tous, nous sommes témoins du Christ ressuscité » !

« Heureux celui qui a cru sans avoir vu et heureux celui qui accueille la mission de témoigner de l’amour du Christ ! » Mes amis, voilà les deux béatitudes que j’ai développées dimanche dernier dans mon homélie lors de la messe de la divine miséricorde. Aujourd’hui, je voudrais mettre en valeur une expression des Actes des Apôtres que nous venons d’entendre : « Nous tous, nous en sommes témoins » (Ac 2, 32)

« Nous tous ». Dimanche dernier, je rappelais qu’il y a « comme un ressort intérieur de la foi qui nous pousse à témoigner de la foi au Christ ressuscité ». Lorsque j’avais 20 ans, j’avais la conviction intérieure forte de l’appel du Christ à témoigner de son amour et qu’il était vainqueur du mal et de la mort. Beaucoup de croyants, en particulier de la jeune génération - mais pas seulement -, avaient quitté l’Eglise. « Nous tous, nous en sommes témoins ». J’ai compris à l’époque que j’entrais dans ce « nous », dans cette longue succession de témoins, génération après génération. Notre mission à l’époque, et aujourd’hui encore, était de transmettre le témoin de la foi. Voilà notre identité. Mes amis, vous aussi, entrez dans ce « nous », dans cette longue succession de témoins. Transmettre la foi est un enjeu qui se joue à chaque génération. Être témoin, ce n’est pas compliqué. Un témoin, c’est celui qui entend et qui redit ce qu’il a vu et entendu. Demandons à l’Esprit Saint d’ouvrir nos yeux et nos oreilles, et aussi d’oser dire la beauté de l’œuvre de Dieu en nous, la beauté de l’espérance chrétienne. Nous sommes les bénéficiaires de la foi, bénéficiaires du témoignage de la foi et nous recevons l’humble mission de transmettre aux nouvelles générations la foi au Christ ressuscité.

Je n’imaginais pas, lorsque que j’avais 20 ans, que la foi serait aussi vivante dans les familles catholiques aujourd’hui. Depuis 40 ans, beaucoup de choses ont changé. Nous avons de nouveau des familles catholiques où la foi est vivante. Ces jeunes couples, ces jeunes familles sont pleinement insérés dans la société d’aujourd’hui et ils sont habités du désir profond de faire connaître le Christ autour d’eux. Souvent, ils ont fait l’expérience de vivre sans Dieu et sans la Bonne Nouvelle. Ils ont découvert la proximité de Dieu, de son amour et de sa miséricorde. Ils ne peuvent se taire et ils veulent apporter Dieu autour d’eux ; ils ne peuvent se taire et ils ont en eux la justesse des mots pour convaincre ceux qui leur ressemblent.

Je n’imaginais pas, il y a 40 ans, que la relève serait là ! Dans tous les diocèses de France, dans le monde entier aussi, il y a la conviction forte de l’urgence de la mission. C’est ce qu’on appelle la nouvelle évangélisation. La foi est vive aujourd’hui. Même si nous ne savons pas bien comment faire, nous voulons faire connaître le Christ ressuscité, nous voulons transmettre l’Evangile du Christ, faire connaître le Christ, maître de la vie.

Quelle belle mission ! Quelle belle responsabilité ! « Nous sommes témoins de l’amour de Dieu. » Mes amis, entrons dans cette belle succession des témoins du Christ et demandons à l’Esprit Saint l’inventivité missionnaire pour témoigner du Christ aujourd’hui.
Viens Esprit Saint.
Viens faire de nous des témoins du Christ ressuscité.
Viens faire de nous des disciples missionnaires, remplis de force et de délicatesse pastorale.

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Evêque de Meaux


  • Document(s)
Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@catho77.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués