j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Homélie de Mgr Nahmias - dimanche de Pâques - 12 avril 2020
publié le 16/04/2020

Laissez la joie de Pâques envahir vos cœurs

1ère lecture : Ac 10, 34a. 37-43
Psaume 117 (118) 1.2, 16-17. 22-23
2e lecture : 1 Co 5, 6b-8
Evangile : Jn 20, 1-9

Laissez la joie de Pâques envahir vos cœurs

« Le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité ! » Mes amis, joyeuses Pâques ! Je vous le redis car rien ne peut atténuer la joie pascale, au contraire. Il y a quelques jours, un catholique m’a dit par téléphone que, cette année, Pâques n’aurait pas son éclat habituel. Je lui ai exprimé mon désaccord ! Bien sûr, nous ne pourrons pas vivre le rassemblement pascal à l’église, ni vivre le déjeuner de Pâques en famille et avec nos amis comme nous aimons le faire, mais la joie de Pâques est un don, un don de Dieu. En cette année si particulière, nous pouvons être certains que Dieu va faire jaillir en nous cette joie du matin de Pâques qui a transformé la vie des apôtres.

Au début du carême, le mercredi des cendres, il nous a été promis un temps favorable où Dieu se ferait proche de chacun de nous. Nos privations étaient au service de cet appel à la conversion : croire à l’Evangile. Nous avons vécu un carême bien particulier. Le confinement nous a imposé des privations non attendues et je sais aussi la charité que nous avons essayé de déployer envers nos proches et les personnes isolées pour leur manifester notre soutien et notre proximité, même si nous ne pouvions plus nous rencontrer.

Aujourd’hui, Dieu lui-même met en notre cœur la joie de savoir le Christ ressuscité. Je sais que certains d’entre vous ont été touchés eux-mêmes par la maladie, par la maladie d’un proche, par la peine d’un décès. D’autres sont habités par de nombreuses inquiétudes face à l’avenir : crainte de licenciements, carnets de commandes vides pour des entreprises, etc. Ces peines et ces inquiétudes sont légitimes, mais la joie de Pâques n’est pas superficielle, elle vient nous rencontrer dans la réalité de notre vie. Les disciples d’Emmaüs en ont fait l’expérience. Sur la route, le Christ ressuscité n’a pas balayé leur tristesse et leur incompréhension ; il les a écoutés et s’est fait leur compagnon. Si vous êtes habités aujourd’hui par des questions, des doutes, des inquiétudes, laissez le Christ ressuscité être à vos côtés, laissez-le être votre compagnon.

Cette pandémie nous fait vivre Pâques peut-être avec plus de vérité… Comme les disciples, nous sommes appelés à accueillir l’inouï de la résurrection au cœur de l’incompréhension, de la peur de l’avenir, de l’angoisse. C’est quand il y a la mort que la lumière est vitale, quand nous sommes dans la peur, l’angoisse, l’incertitude, que l’espérance trouve sa pleine force et sa pertinence.

La joie de Pâques n’est pas seulement pour nous, les chrétiens. La pandémie que nous sommes en train de vivre touche presque tous les pays du monde, pourtant nous sommes tous unis devant la fragilité de la vie humaine et aussi devant les profondes aspirations de l’humanité. C’est le Christ ressuscité qui répond pleinement à ces aspirations, il nous envoie annoncer la Bonne Nouvelle de l’Evangile autour de nous et nous appelle à être maintenant les artisans de son royaume. Laissez la joie de Pâques envahir vos cœurs. La joie de Pâques a comme un ressort interne puissant, celui de faire partager la joie de l’Evangile autour de soi. Alors, tout en respectant le confinement qui nous est demandé, par vos mots, par votre bienveillance, par votre charité, soyez les témoins du Ressuscité.

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Evêque de Meaux


Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@catho77.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués