j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
L’appel décisif 2020 dans le diocèse de Meaux
Publié le 26/02

Le 29 février et le 1er mars 2020, Mgr Nahmias appellera 80 jeunes et 129 adultes catéchumènes à recevoir les Sacrements de l’Initiation Chrétienne lors de la nuit de Pâques. Le catéchuménat, c’est une chance pour notre Église, c’est une force, c’est une joie.

 

Le témoignage de foi des catéchumènes est édifiant.

Ils vivent une foi profonde, certes parfois à consolider, mais ils sont des témoins vivant de l’Amour de Dieu, aujourd’hui, au milieu de nous.

Et pourtant, pour certains, l’histoire de leur vie est rude, notamment pour ceux qui ont quitté leur pays, parfois dans des conditions inimaginables. Parfois, sur le chemin de leur déracinement, ils ont fait de belles rencontres, mais les mauvaises rencontres sont plus courantes. Et ils ont été abusés, dans tous les sens du terme. Et pourtant, ils ont souvent été guidés par un appel, qu’ils peuvent nommer maintenant, sous le prisme de leur cheminement catéchuménal.

Cet appel, cette foi en Dieu qu’ils découvrent ou re-découvrent, il faut l’accompagner avec délicatesse, et surtout sans l’étouffer avec nos propres chemins intérieurs.

Et c’est avec bienveillance, ancrés dans la foi en Dieu, que presque 200 accompagnateurs du catéchuménat cheminent avec les catéchumènes. Humblement, et avec le respect de la différence, ils marchent dans la paix et l’espérance sur les pas du Christ, avec ces jeunes et adultes que le Seigneur a mis sur leur chemin. Tous ces accompagnateurs sont les ouvriers de la mission. Ils œuvrent discrètement pour faire des disciples, en réponse à l’appel de Jésus à la fin de l’Évangile de Matthieu.

 

Le rite de l’appel décisif est important,

pour l’Église diocésaine et universelle, mais aussi pour les cheminants eux-mêmes. Ils ont frappés à la porte de l’Église, et l’Église a su reconnaître en eux le visage du Christ, et elle leur a révélé que Jésus est le chemin, la vérité et la vie.
 

L’appel décisif est une étape importante pour les catéchumènes.

Par la voix de l’évêque, Dieu lui-même les appelle afin de recevoir la grâce du don des Sacrements de l’Initiation Chrétienne à la Vigile pascale. L’appel décisif résonne au fond de leur cœur comme la dernière ligne droite avant les Sacrements du Baptême, de la Confirmation et de l’Eucharistie.

Pendant tout le Carême, ils vont monter vers les Sacrements, comme Jésus lui-même monte inexorablement vers Jérusalem. Pendant tout le Carême, ils apprivoisent le chemin de la Résurrection.
 

3 scrutins vont rythmer le chemin des catéchumènes après l’appel décisif

"Scrutin" vient du verbe scruter, c’est à dire qu’ils vont discerner la lumière des ténèbres. Avec les scrutins, les catéchumènes scrutent leur cœur. Ce chemin spirituel les fortifie, et il les prépare à recevoir les Sacrements. Ils s’enracinent dans l’Amour du Christ, dans sa Parole, dans la communauté.

o 1er scrutin (3e dimanche de Carême) : C’est l’Évangile de la Samaritaine à qui le Christ donne l’eau vive. C’est la soif de Dieu qui s’exprime pour les catéchumènes

o 2e scrutin (4e dimanche de Carême) : C’est la guérison de l’aveugle-né par Jésus. Dieu ouvre les yeux des catéchumènes.

o 3e scrutin (5e dimanche de Carême) : C’est la résurrection de Lazare à qui le Christ rend la vie. Dieu ouvre les oreilles des catéchumènes

Les scrutins sont des points de repères vers les Sacrements de l’Initiation Chrétienne. Ils jalonnent le chemin entre l’appel décisif, où Dieu appelle chacun par son nom, par la voix de l’évêque et le don des Sacrements. Certes toutes ces étapes, l’appel décisif, les scrutins, les Sacrements sont belles, mais elles ne sont pas l’accomplissement. Elles envoient le catéchumène, bientôt néophyte, rayonner de l’amour de Dieu dans notre monde.

 

 
d’aprés un texte proposé par Christian et Anne-Marie Collomb, responsable et coordinatrice du service du catéchuménat des adultes

  • Document(s)