j'aide mon Eglise je m'abonne à la lettre d'information infideo.fr
Homélie - Le Christ nous fait partager sa victoire en nous donnant l’Esprit Saint - Appel Décisif Adultes - dimanche 10 mars 2019
publié le 13/03/2019

Dimanche 10 mars 2019
- Appel décisif des adultes -
Cathédrale de Meaux

Première lecture : Dt 26, 4-10
Psaume 90 (91), 1-2, 10-11, 12-13, 14-15ab
Deuxième lecture : Rm 10, 8-13
Evangile : Lc 4, 1-13

« Le Christ nous fait partager sa victoire en nous donnant l’Esprit Saint »

« Je te baptise, au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. » Mes amis, c’est par ces mots que vous allez devenir chrétiens lors de la vigile pascale. Par le baptême, nous sommes unis au Christ pour toujours et, par lui, nous devenons pour toute notre vie liés à la Trinité : liés au Père, liés au Fils, liés à l’Esprit Saint. Déjà – et je l’ai bien vu dans les lettres que vous m’avez adressées pour être baptisés – vous avez des liens forts et consistants avec chaque personne de la Trinité.

Le Christ est venu vous séduire, il est venu répondre à vos attentes profondes ; vous découvrez, émerveillés, qu’il est proche, fidèle, à vos côtés. Progressivement, vous découvrez aussi le vrai, le bon visage de Dieu. Il est Père, il est votre Père. Vous avez pu mesurer dans votre vie combien Dieu le Père est patient, qu’il ne juge pas et qu’il vient à notre rencontre avec une juste et profonde délicatesse. A mon heureuse surprise, j’ai pu percevoir dans vos lettres et par les échanges que j’ai eus avec vous à Bussy-Saint-Georges et à Fontainebleau, que vous aviez déjà une certaine intimité avec l’Esprit Saint. Bien sûr, j’avais déjà bien perçu dans vos lettres que chacun de vous a accueilli l’Esprit Saint pour marcher vers le baptême. Oui, pour être ici cet après-midi dans la cathédrale, vous avez été dociles au travail de l’Esprit Saint. Ce qui m’a heureusement surpris, c’est que vous êtes déjà conscients de la présence de l’Esprit Saint en vous, de son soutien et de son travail. Aujourd’hui, je voudrais insister sur le rôle de l’Esprit Saint dans votre vie chrétienne, et tout spécialement pendant le carême que vous allez vivre avec l’ensemble du peuple de Dieu.

L’évangile de Luc que nous venons d’entendre nous donne le récit de Jésus qui est tenté au désert par le diable. Jésus entre pour nous dans le chemin de la tentation. Nous voyons qu’il est victorieux des tentations du diable. Il est victorieux dans ce combat spirituel où l’homme et Dieu sont unis.

Quand je vous ai rencontrés à Bussy et à Fontainebleau, j’ai été impressionné par cette conscience vive que vous avez déjà du combat spirituel, par cette conscience des ruses du diable et aussi du soutien que donne l’Esprit Saint. Même si ce n’est pas obligatoire, ne soyez pas surpris si ce combat spirituel s’intensifie dans ces derniers jours avant votre baptême. Pour certains, ce combat vous l’avez déjà vécu et c’est dans la paix que vous allez avancer vers Pâques.

Revenons à l’évangile et aux premiers mots du récit des tentations au désert : « Après son baptême, Jésus, rempli d’Esprit Saint, quitta les bords du Jourdain ; dans l’Esprit, il fut conduit à travers le désert où, pendant quarante jours, il fut tenté par le diable [...] » (Lc 4, 1-2a). Ce combat, nous ne le vivons pas seul. Nous sommes conduits, accompagnés par l’Esprit Saint. Ce combat n’est pas agréable, bien sûr, mais il est le lieu de notre croissance personnelle, de notre croissance filiale. Ne vous détournez pas de ce combat, entrez dedans avec confiance ! Ce qui est en jeu, c’est la croissance de votre foi et de votre amour pour Dieu et pour vos frères.

A Bussy et à Fontainebleau, je vous ai dit que ce que veut faire le tentateur, c’est détruire notre confiance. Notre confiance en nous-même : « tu es nul, tu n’es qu’un pécheur », etc. Notre confiance en Dieu : « Dieu ne s’intéresse pas à toi, qui es-tu pour qu’il s’intéresse à toi, Dieu est lointain, tu ne peux pas compter sur lui… » Le tentateur vient aussi briser notre confiance envers les autres, en particulier envers les membres de la communauté chrétienne.

Face aux attaques du diable, nous avons à prendre l’orientation inverse de celle qu’il nous suggère. Au lieu de douter de Dieu, donner au Seigneur notre foi, notre confiance. A certains moments, c’est un choix vertigineux. Faites-le avec force et générosité. Au lieu de douter de moi et du chemin que j’ai parcouru, comprendre ma dignité personnelle aux yeux de Dieu. Faites grandir votre confiance en vous à la lumière de l’amour que Dieu vous porte. Au lieu de douter de mes frères, faire le saut de la fraternité, même si cela m’en coûte.

Mes amis, le Christ est victorieux des tentations au désert. Il nous fait partager sa victoire en nous donnant l’Esprit Saint.

Bon carême : soyez fermes dans la foi, ardents dans une fraternité inventive, fidèles à la prière.

Amen.

+ Jean-Yves Nahmias
Evêque de Meaux


Contact Presse

Mlle Camille LEDOUX
Relation Presse et Média

01.64.36.41.37
communication@catho77.fr

Association Diocésaine de Meaux
7, rue Notre-Dame
77334 MEAUX CEDEX

Pour recevoir directement les communiqués merci de vous inscrire par mail ou par téléphone.


Textes et déclaration
21/01
COMMUNIQUE - Messe de réparation du 24 janvier 2016, en l’église saint Louis de Fontainebleau

28/01
Edito - La vie consacrée a une place toute particulière dans ce peuple missionnaire que nous formons

02/02
« La joie du Seigneur est votre rempart » (Ne 8, 10)

Tous les communiqués